Construire la ligne édito de son blog ? La méthode

8 Juin, 2022
Par Léa Mauget
Construire sa ligne éditoriale
Construire sa ligne éditoriale

Si tu lis cet article, c’est que tu es probablement à la recherche de réponses sur la manière de construire la ligne éditoriale de ton blog. 
Qu’il s’agisse de créer un contenu de blog attrayant ou de générer du contenu que ton client idéal va lire, il y a beaucoup à prendre en compte. Aujourd’hui, je te guide pas à pas dans le processus de création de la ligne éditoriale de ton blog.

Qu’est-ce qu’une ligne éditoriale ?

Derrière ces mots « ligne éditoriale », on retrouve de nombreuses notions. Laisse-moi te la définir simplement : c’est le fil rouge de ton blog. Telle une aventurière dans la jungle du web, c’est lui qui te guide pour atteindre tes objectifs business ! 

Ta ligne éditoriale, si elle est bien définie, va également aider tes visiteurs à trouver leurs repères. C’est comme ça qu’ils commenceront à apprécier tes contenus et ton expertise. 

En bref, c’est le pilier de ta stratégie de contenu

Pourquoi définir une ligne éditoriale ?

Tu l’auras compris, tu ne peux pas déroger à cette étape clé. La ligne éditoriale de ton blog va définir l’orientation que tu vas lui donner. Cela te permettra de gagner : 

  • Du temps, dans la création des contenus. Fini le temps où tu produisais au jour le jour dans le stress.
  • De la visibilité et de créer une communauté forte et engagée.
  • De la crédibilité, auprès de tes lecteurs potentiels et auprès des moteurs de recherche, car tu vas produire du contenu à valeur ajoutée.

Construire sa ligne éditoriale étape par étape :

1. Définir une cible 

Vouloir s’adresser à tout le monde, amène souvent à ne s’adresser à personne. La première étape de ta stratégie éditoriale est donc de définir ta cible !

Je te propose donc de travailler sur ton lecteur idéal. Pour cela, pose-toi les questions suivantes : 

En BtoC :

  • Quel est son âge ?
  • Est-ce que c’est une femme ou un homme ?
  • Que fait-il dans la vie ? Quels sont ses loisirs/ses hobbies ?
  • Quelle est sa problématique ?
  • Quels sont ses besoins ?
  • Sur quels réseaux est-il ?
  • Est-ce qu’il lit ? Si oui quoi et sur quel(s) support(s) ?
  • S’il ne lit pas, comment consomme-t-il du contenu ?
  • Comment cherche-t-il une information ?

En BtoB :

  • Secteur d’activité de l’entreprise
  • Problématique et besoin de l’entreprise
  • Qui est la personne à contacter (position dans l’entreprise, problématiques, freins, motivations, moyens de contact préférés…)
  • CA de l’entreprise

Bien évidemment, c’est une approche assez légère pour commencer à définir ton persona. Tu dois connaître ce lecteur parfait dans les moindres détails, comme si tu lisais dans ses pensées. Il faut qu’il se dise « whoua, c’est exactement ce que je cherchais ! » Lorsqu’il tombe sur ton contenu.

Pour définir mon persona, je me suis aidée de l’épisode de podcast d’Aline de TheBboost.

2. Définir ses objectifs

OK, maintenant, que tu as défini ton lecteur idéal, passons aux objectifs. Pourquoi veux-tu créer un blog ?

  • Pour gagner en visibilité sur le web ?
  • Pour augmenter le trafic sur ton site ?
  • Pour créer une communauté engagée ?
  • Convertir ton lectorat en client ?
  • Fidéliser tes clients ?
  • Autre chose ?

Tu peux avoir un ou plusieurs objectifs parmi ceux cités au-dessus. Pour chacun d’entre eux, je te conseille d’utiliser la méthode SMART (Spécifique, Mesurable Atteignable, Réaliste, Temporellement défini) pour vraiment mesurer la réussite ou non de ta stratégie. Par exemple, « je souhaite augmenter mon nombre de visiteurs sur mon site de 10 % en 3 mois » pourrait être un objectif SMART.

3. Définir les KPIs

Ici les KPIs ou indicateurs clés de performance te permettront d’évaluer la pertinence de ta stratégie éditoriale en fonction de tes objectifs. 
Sans eux, tu risques de tâtonner ou d’avoir l’impression de stagner. 

Si tu souhaites gagner en visibilité, l’un des indicateurs pourra être l’évolution du positionnement dans les résultats de recherche Google. Si c’est plutôt l’augmentation du trafic sur ton site, alors regarde le nombre de visiteurs et les articles qu’ils ont consultés. 
Pour un blog, les KPIs sont nombreux : taux de conversion, prise de contact, taux d’engagement… Il en existe tout un tas et il faut que tu trouves ceux qui correspondent à tes objectifs.

4. Définir le ton et le type de contenu 

Passons maintenant à une étape que je trouve particulièrement agréable, nous entrons dans le vif du sujet. 

À commencer par le ton employé dans tes articles. 
Ici, j’ai fait le choix d’adopter un ton amical, comme si je parlais à une amie, d’où le tutoiement. Mon but est de t’accueillir dans mon univers comme si on se connaissait afin de t’aider dans ton business. 

C’est un choix qui me correspond, car je travaille énormément au feeling. Si ce n’est pas ton cas, tu peux choisir parmi de nombreuses tonalités : 

  • Sérieuse
  • Authentique
  • Factuelle
  • Engagée
  • Scientifique
  • Décontractée

Ce ton doit vraiment coller avec l’image que tu veux donner de ta marque.

Une fois que tu sais quel ton adopter dans ta charte éditoriale, tu peux passer au choix du contenu. Comme nous parlons de la ligne éditoriale d’un blog, nous allons forcément produire des articles de blog. Toutefois, il en existe différentes sortes, à toi de voir ce qui te correspond le mieux : 

  • Articles longs
  • Tutos
  • Retours d’expérience sur un service ou un produit
  • Articles traitant de l’actualité
  • Interviews

Tu peux choisir un type de contenu ou tous les expérimenter et voir ce qui fonctionne le mieux pour ton audience. Par ailleurs, sache que tu peux diffuser tes articles de blog via un podcast, une vidéo ou ta newsletter ! 

5. Choisir les bons mots-clés

Même si ton objectif n’est pas d’être première sur Google, tu dois penser au référencement naturel dans ta stratégie de marketing de contenu. Bha oui le but, c’est quand même d’être lu ! 

C’est d’autant plus le cas si ta mission est de gagner en visibilité sur le web, car un article bien optimisé SEO sera bien positionné dans les résultats de recherche Google.

Là encore, la première étape prend toute son importance, tu dois avoir bien défini ton client idéal pour savoir quelles requêtes il effectue dans le moteur de recherche.

6. Choisir les sujets des articles

Une fois que tu as bien défini les bases de ta stratégie éditoriale, il est temps de savoir ce que tu vas publier sur ton blog.
Le premier conseil que je peux te donner est de te demander quels sont tes sujets de prédilection, en accord avec ton client idéal. 

Pour t’aider à y répondre, pose-toi les questions suivantes : 

  • Sur quel(s) sujet(s) veux-tu te positionner en experte ?
  • Quels sont les sujets qui intéressent tes cibles ? Quelles sont les questions qu’elles se posent ?
  • Quel sujet as-tu l’habitude de traiter, si tu as déjà d’autres plateformes d’expression ?

Si ça peut t’aider, utilise un Word ou un papier et un crayon et note comme ça vient toutes tes idées d’article pendant 10 minutes. À la fin de cet exercice, fais un tri dans tes idées et classe les meilleures propositions d’article par catégorie selon tes domaines d’expertise. 

7. Placer les articles dans un calendrier éditorial

Un bon calendrier éditorial commence par définir la fréquence des publications. En blogging comme dans les autres domaines, rien n’est définitif. Au départ, tu peux choisir de publier que deux articles par mois, puis finalement décider que deux fois par semaine correspondent mieux à ton activité.

Dans tous les cas, fixe-toi un rythme réaliste, sinon tu vas vite te décourager ! 

L’avantage du calendrier éditorial, c’est qu’en plus d’avoir une vision à long terme sur ta rédaction de contenu, tu vas pouvoir gagner en régularité et en sérénité.

Comment promouvoir ses contenus ?

La dernière étape dans la construction de ta ligne éditoriale n’est pas des moindres. Bien qu’elle soit souvent minimisée, voire oubliée ! 

Une fois que tes articles seront en ligne, même s’ils sont bien référencés, ils n’apparaîtront pas en première page de Google du jour au lendemain.

Il faut donc leur donner un coup de pouce pour qu’ils soient trouvés et lus par ton client idéal.

C’est pourquoi pour nouvelle publication, je te conseille d’en faire la promotion sur les plateformes sociales où se trouve ton audience. 

Pour résumer : 

La charte éditoriale répond aux questions suivantes : 
– Pourquoi ?  tes objectifs
– Pour qui ?  ton client idéal
– Comment ?  le type de contenu, le ton, les sujets traités…
– Quand ? la fréquence de publication
– Où ? sur ton blog, mais pas que !

N’oublie pas que tu peux la modifier à tout moment. Ce sera sûrement le cas au départ, car tu devras l’adapter et l’améliorer en fonction des résultats que tu auras obtenus.

Malgré toutes ces étapes, tu ne sais toujours pas comment commencer ta ligne éditoriale ? Viens m’en parler ! 

Articles Similaires

Rejoignez la newsletter

Commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *